Trop belle journée d'automne après une semaine froide et grise pour rester à l'intérieur.
Tout le monde dans la voiture et direction la tour de la Miotte à Belfort. Dans la région, on trouve une multitude de fortifications militaires . Après la citadelle de Belfort et le Salbert, le fort de la Miotte était un passage obligé.

025017__2_026027
029032034033
Tour de la Miotte à Belfort

015__2_
024016__2_
Etang des Forges

019018__2_020

Belfort

siege11 siege21

Crédit photos Pleintrafic

La Tour de la Miotte fut plusieurs fois partiellement ou totalement détruite mais a toujours été relevée. Rebâtie en 1947 sous l'impulsion généreuse des anciens prisonniers de guerre de Belfort, elle mesure 3,60 m par 4,80 m à la base, et s'élève à 9,90 m. Située à 450 m d'altitude, elle domine d'environ 100 m la ville de Belfort.

L’origine de son nom est incertaine. Selon certains étymologistes, pierre de la Miotte signifierait « pierre muette », parce que ne portant aucune inscription. Pour d’autres, la Miotte serait « une miette » du château de Montfort, rival de celui de Belfort au XIIIème siècle.
Un autre mystère entoure la Miotte : la raison de son édification.
Pour certains historiens, la tour marquait la limite des évêchés de Bâle et de Besançon. Pour l’abbé Descharrières, elle servait à la disposition de signaux pour avertir les villes alliées, notamment la maison forte de Giromagny et le château de Ferrette, de l’approche de l’ennemi, en particulier de Charles le Téméraire. Reconstruite lors des guerres de Bourgogne à la fin du XVème siècle, il semble en effet que la tour ait eu vocation d’observatoire.

Si cette explication peut être satisfaisante en ce qui concerne la fonction de la tour pyramidale érigée au XVème siècle, qu’en est-il de la fonction de la tour primitive ? Pour Raymond Schmittlein, « la Miotte était une pile (tour en maçonnerie pleine) destinée à commémorer la victoire de César sur Arioviste ». En effet, selon Napoléon 1er, lors de la première campagne de César contre les Germains, la bataille décisive aurait été donnée durant le mois de septembre et du côté de Belfort.

Aujourd’hui, les mystères tant de l’origine de la Tour de la Miotte que de sa fonction restent complets…

Crédit du texte Le 700ème de Belfort