094 095 097

077 061 076

080 101 106

115 114

Cité de l'automobile
Musée national Collection Schlumpf à Mulhouse (68)

Le choix des modèles de voitures pour les photos est tout à fait aléatoire. Ce sont les garçons qui étaient en charge du reportage photographique. Ils adorent jouer aux apprentis reporters lors de nos sorties. Et ils avaient le choix, dans le musée on trouve 500 véhicules dont 464 automobiles de 98 marques et la plus importante collection de Bugatti du monde avec deux des six fameuses Bugatti Royales dont la Bugatti Royale 'Coupé Napoléon'.

L'histoire de cette collection de Hans et Fritz Schlumpf est surprenante, d'après le site du musée: En 1940, à 34 ans, Fritz est PDG d'une filature à Malmerspach.  Les Schlumpf ont créé la société anonyme pour l'industrie lainière en 1935 et leur empire ne cesse de croître. Fritz collectionne les voitures, abritées dès 1964 dans sa filature de Mulhouse… le futur musée.
Un amour dévorant pour la belle mécanique anime Fritz Schlumpf, qui achète bien au-delà des frontières les modèles qu'il convoite. Au fil des ans, près de 400 pièces, véhicules, châssis, ou moteurs, rallient discrètement l'usine de Mulhouse. L'équipe chargée de les restaurer est tenue au secret. Une partie de l'ancienne filature est luxueusement aménagée… 

Le conflit social: Années 70, l'industrie textile décline. En 1976, les frères Schlumpf cèdent leurs usines. En octobre, Malmerspach licencie, un conflit social éclate. Les Schlumpf se réfugient en Suisse.

Mars 1977, à Mulhouse, des syndicalistes pénètrent dans le "musée" et découvrent stupéfaits, la collection... Baptisé "Musée des Travailleurs", le site sera occupé pendant deux ans.

Menacée d'être mise en vente pour combler le déficit de leur groupe industriel, cette collection fut classée monument historique en 1978 par le Conseil d'Etat. Elle fut ensuite vendue en 1981 à l'Association du Musée National de l'Automobile.