Murbach_13_01_2008_003Murbach_13_01_2008_026Murbach_13_01_2008_008

Murbach_13_01_2008_030Murbach_13_01_2008_027Murbach_13_01_2008_032

Murbach_13_01_2008_018Murbach_13_01_2008_011Murbach_13_01_2008_037

Église abbatiale de Murbach (68) située au pied du Ballon de Guebwiller

Murbach_13_01_2008_009Murbach_13_01_2008_034Murbach_13_01_2008_035

   Chapelle Notre-Dame de Lorette, sculptures baroques 1693

Murbach_13_01_2008_022Murbach_13_01_2008_020Murbach_13_01_2008_023

Chemin de croix, 1872, entre l'église et la chapelle.

Encore un dimanche balade dans la région. 

Histoire de l'abbaye de Murbach         

L’abbaye (bénédictine) est fondée en 728 par saint Pirmin, les travaux étant financés par le comte Eberhard, frère du duc d’Alsace. Dès le départ, l’abbaye est riche et possède une vaste étendue de terres. L’abbaye prospère et s'accroît  jusqu’au Xème siècle, période à laquelle elle est ravagée par les Hongrois. La prospérité revient à partir du XIIème siècle. Murbach devient alors une véritable principauté qui possède plusieurs cités, telles que Guebwiller. Au XVIème siècle, l’abbaye est l’une des quatre plus importante du Saint-Empire Romain Germanique. Après la Guerre de Trente Ans, comme le reste de l’Alsace, la principauté devient française (1681). En 1759 elle est transférée à Guebwiller et perd son statut d'abbaye pour devenir chapitre de chanoines. Les bâtiments vides sont détruits et les matériaux réutilisés. Seuls subsistent le chevet et le chœur de l'abbatiale. Au 18ème on décide alors de la reconstruire dans le goût de l'époque et elle est restaurée en 1868-1869, 1900-1905, 1964-1966 et 1981-1986.

L'abbatiale de Murbach est considérée comme un des grands chefs-d'œuvre de l'art roman rhénan.

Sources www.alsace-passion.com

Sites ici, ici et sur cette abbaye et la région.