Picture_076 Picture_074

Picture_077

Picture_083 Picture_084

Picture_086 Picture_088

Picture_092

Pendant les vacances d'hiver, nous sommes allés à la Montagne des singes à Kintzheim (67) en famille.

Un moment magique

Dans ce parc, 280 singes Magots en liberté.
Ni cage, ni barreaux mais des singes originaires du Maroc qui occupent le parc depuis 1969.

Et voici les 6 enfants en contact direct avec ces singes s'approchant pour prendre
dans la main le pop-corn distribué à l'entrée.
Des enfants heureux comme tout, riant, s'esclaffant devant les grimaces de ces singes.

Apprendre grâce aux différents guides sur le site la vie de ces singes, les clans, leur nourriture, le choix du chef, les comportements.....
Et prendre
conscience que ces singes sont menacés, une espèce en voie de disparition.

Pour information, selon le site Futura-sciences
Bien que protégés par la Convention de Washington, il ne reste plus que 14 000 singes magots de part le monde en  milieu naturel .Trop de touristes se laissent attendrir par des bébés magots proposés à la vente sur des marchés. Ils les ramènent en Europe ignorant qu'ils sont protégés. Une centaine de bébés magots ont été saisis par les douanes françaises, ils attendent dans des cages de 1m2 durant de nombreux jours, dans un état de traumatisme lié au brutal bouleversement de leurs habitudes.
- Par manque de place, aucun centre ou organisme n'est en mesure de les prendre en charge en France.
- En effet, ce sont des animaux qui se reproduisent bien en captivité ; les parcs zoologiques qui ont des groupes de magots en ont déjà beaucoup et ils ne peuvent donc pas en accueillir de nouveaux. De plus, ce sont des animaux seuls et donc difficiles à réintroduire dans un groupe.
- Ils sont donc généralement euthanasiés, une situation qui tend à se renouveler.


Une association SOS-Magots existe pour répertorier et protéger ces singes.
Le plan de protection consiste:
1.À réaliser une campagne d'information sur le singe magot pour sensibiliser le public à la fragilité de ces animaux et au danger d'avoir un singe en cage.
2.À faire connaître dans les établissements scolaires ces animaux et leur manière de vivre. Apprendre aux élèves à les respecter et les protéger.
3.Durcir la loi les concernant et punir très sévèrement tout trafic de ces animaux.
4.Renforcer la surveillance aux frontières.
5.
Interdire strictement la vente de ces animaux.
6.Mettre en place une brigade spécialisée dans la protection des magots qui lutterait contre le trafic et les braconniers au Maroc et ailleurs.
7.Élaborer un programme d'écotourisme.