Dans la région, impossible d'échapper à Sébastien Le Prestre,
marquis de Vauban (1er mai1633 - 30 mars 1707)
Besançon, Belfort, Fribourg-en-Brisgau, Strasbourg etc...

Depuis le 7 juillet 2008, douze ouvrages de Vauban,
regroupés au sein du Réseau des sites majeurs de Vauban, ont été classés
au Patrimoine mondial de l'UNESCO
Il y a la citadelle d'Arras, la tour dorée de Camaret-sur-mer,

la place fort de Mont-Dauphin, la citadelle de Besançon...
et la ville neuve de Neuf-Brisach (68), lieu de notre dernière promenade en Alsace.
***

800px_Neuf_Brisach_007_850

Crédit photo: Wikipédia

En 1697, après la perte de la ville de Brisach (ou Vieux-Brisach) située sur la rive allemande du Rhin, le roi Louis XIV décide de la construction de la ville fortifiée de Neuf-Brisach pour prévenir toute invasion germanique. Il confie à l’architecte Vauban l’étude et la construction de la ville fortifiée.

L’architecture octogonale de Neuf-Brisach donne toute son originalité à la ville, c’est l’aboutissement de l’œuvre de Vauban. Au XVIII siècle l’on disait que Neuf-Brisach était la ville la plus protégée d’Europe.  Le tracé des rues a peu évolué depuis l’origine, mais le bâti urbain, a été fortement perturbé par les bombardements de 1870 et de 1945 (la ville est détruite à 80 % intra muros).

DSC04320

Le musée Vauban retraçant l'histoire de la ville

DSC04322

Maquette de la ville de Neuf-Brisach

DSC04326 DSC04327

DSC04325

DSC04330 DSC04331

DSC04332 DSC04337

Les fortifications en forme d'octogone

DSC04323  DSC04338

Porte de Belfort et Porte de Colmar

DSC04339

Porte de Colmar vue de la ville

DSC04340  DSC04349

Ville très jolie à visiter...Mais pour y vivre, je ne sais pas.

Je n'ai pas beaucoup apprécié le côté géométrique de la ville:

  un plan en damier avec 48 îlots et une grande place d'armes centrale carrée.

Pas de surprises architecturales, de folies et de découvertes aux coins des rues.

DSC04334